Sécurité informatique : l’ennemi est partout et vous lui facilitez la tâche

Uniwan : sécurité, l'ennemi est partout

Dernièrement, notre CEO, Jean-Marc André nous a partagé un screenshot de son smartphone. Via WhatsApp, Ryanair lui proposait deux voyages gratuits contre un peu de son temps et quelques informations. Sympa non ? Pas vraiment. Il s’agissait en fait d’une arnaque, d’un traquenard bien ficelé pour vous soutirer des deniers.

 

Le message est simple et l’entourloupe bien ficelée : “Ryanair récompense tout le monde avec 2 billets d’avion gratuits pour célébrer 33 ans de service de qualité”; vous répondez à quelques questions; partagez le scoop avec une quinzaine d’amis et vous voilà fait!

Alors évidemment, pour nous, c’est de la routine, du menu fretin facile à flairer. Mais d’autres s’y laisseraient prendre facilement, à tous les coups. Et, à vrai dire, il y aurait de quoi. Effectivement, qui irait penser que même sur WhatsApp (application d’appel téléphonique) le mal viendrait frapper à votre porte. Ne peut-on plus être tranquille nulle part ? Et bien non.

Vous creusez votre propre tombe

 

Chaque nouvelle application que vous installez est une porte d’entrée potentielle vers vos données. Les pirates sont créatifs et constamment aux aguets, en attente de la moindre faille. Télécharger des programmes à tout va ne fait que multiplier vos risques d’être victime d’une attaque informatique. Car chaque application recèle des failles. Parfois, elles restent inexploitées longtemps ou sont supprimées par le constructeur lors d’une mise à jour. Mais bien souvent, ces petites imperfections sont prises d’assaut par l’ennemi.

Un pirate c’est comme un rat, ça rentre par le moindre trou

 

Version “alternative” d’un programme, téléchargements effrénés via des sites sensibles (qui sont de véritables nids à ennuis), mise à jour sans cesse reportées à la semaine prochaine…les occasions ne manquent pas pour celui qui cherche à nuire. Le piratage informatique, en plus d’être un business important et un sport qui compte de nombreux fans, est aussi une sorte d’exercice cérébral qui attire des gens extrêmement doués.

L’exemple de WhatsApp

 

Uniwan : sécurité, screenshot

 

En 2017 déjà, WhatsApp était un beau vecteur de débauche numérique (Chrysaor en début d’année, faux concours IKEA vers la toussaint). Et, comme vous le montre notre exemple de début d’article, il semblerait que 2018 soit bien parti pour suivre la même veine.

Alors, ok, cette histoire de voyages gratuits n’est pas un virus à proprement parler. Mais avouez que la nuance est assez vague entre virus et arnaque et que, dans tous les cas, vous êtes perdant suite à l’utilisation de l’outil internet.

Quelles attitudes adopter ?

 

L’homme est faillible, surtout s’il n’est pas sur ses gardes. Et personne n’est à l’abri d’une erreur. Toutefois, nous pensons qu’avec un peu bonne volonté et de prudence, vous devriez pouvoir vous protéger un minimum. Voici quelques points à graver au burin sur votre bureau :

 

  • Veillez à maintenir vos systèmes et applications à jour
  • Ne téléchargez rien sur des sites illégaux
  • Soyez attentifs à la forme (design, orthographe,…) des messages qui vous paraissent suspects
  • Essayez de vous mettre à la place de l’ennemi et dites vous que personne ne vous fera jamais de cadeau sans avoir une idée derrière la tête.
  • Gardez en tête le fameux “c’est trop beau pour être vrai”

 

Enfin, utilisez une protection digne de ce nom afin d’assurer la sécurité de vos infrastructures (de votre mobile aux serveurs de votre entreprise). Uniwan, peut vous y aider ! Contactez nous.