RGPD : votre data a des droits, vous devez les respecter

Mes données personnelles sont en danger ! J’exige mon droit à l’oubli ! Vive la RGPD !

On en entend parler à tous les coins du net, au détour de chaque serveur, sous la moindre boucle de fibre optique enfouie six pieds sous terre, elle est là : la RGPD (GDPR pour les fans de Manchester United) : le Règlement Général sur la Protection des Données.

Grosso modo, ce “nouveau” règlement européen explique que l’ensemble des entreprises vont devoir faire tout leur possible pour protéger ce qu’elles savent sur vous sous peine d’amendes exorbitantes. La question est importante et représente un réel challenge mais ne sombrons pas dans la paranoïa et surtout, essayons d’avoir une vision globale du problème.

Uniwan donnera une conférence ce 4 mai 2017 dès 17h30 chez Technofutur TIC. De cette manière, si vous désirez vous épargner la lecture des 800 mots qui suivent, vous pouvez directement cliquer ici et vous y inscrire.

Pour les autres voici l’essentiel. Notons toutefois qu’afin de ne pas spoiler la prise de parole de notre directeur qui pourrait mal le prendre ni de faire doublon pour ceux qui liraient ceci post-conférence, nous allons approcher cette RGPD différemment. Ainsi, cet article aura une valeur en soi et sa lecture ne pourra que vous être bénéfique.

La RGPD en 15 mots

 

Règlement terriblement utile mais rebutant pour la plupart des personnes lambda comme vous et moi. Autrement dit, laissons les experts s’en occuper et concentrons nous sur nos business. Toutefois…

Un problème pour tout le monde

 

Malgré ce raccourci discutable, il est important de noter différentes choses que l’on pourrait facilement oublier. Ce règlement est certes fait pour protéger les utilisateurs de l’internet. Mais il est aussi parfait pour inquiéter les mégas structures type Facebook, Google, etc. Vous imaginez ce que représente 4% du chiffre d’affaire mondial de boîtes comme celle-là ? Car c’est effectivement l’ordre de grandeur des amendes encourue pour quiconque posséderait des données et ne se mettra en conformité avec la loi. Y compris vous. Il y a donc de quoi être prudent (même si vous n’êtes pas encore établi dans la Silicon Valley).

Mais…

À mon humble avis, il y a toute une partie du problème qui passe à la trappe dans le discours habituel sur les GDPR/RGPD…

L’ennemi intérieur

 

Et bien oui.
C’est vrai, votre entreprise pourrait être la cible de pirates, de malwares, de ransomwares (vous savez, ces programmes qui vous volent vos données et vous demandent des écus sonnants et trébuchants pour les récupérer). Mais il y a autre chose. La taupe. L’ennemi interne. On y pense moins souvent et je ne suis pas en train de vous dire de voir dans le moindre de vos collaborateurs un filou à la main leste. Mais la chose s’est déjà vue tout en étant bien plus difficile à repérer. Cet employé modèle qui un jour disparaît avec des données importantes.

C’est en ce sens que je parlais plus haut de vision globale. Effectivement, il faut envisager la protection de vos données sous tous les angles. Pas uniquement du point de vue de l’utilisateur/client mais aussi en tant que possesseur de data.

Réfléchissez un instant à ces fameuses données. Ce ne sont pas uniquement vos dates de naissance, votre numéro d’identification national, ni même vos numéros de compte ou les cookies que vous laissez traîner à l’occasion sur l’un ou l’autre site honteux. Malheureusement, ce peut être aussi des diagnostiques de patients, des secrets de fabrication. Ou encore des plans d’expansion ou des courriers sensibles. Dès lors il faut, selon moi, considérer ce nouveau règlement comme une bonne occasion de renforcer la sécurité générale de vos infrastructure IT.

Comment allons nous lutter ? Pas seul en tout cas.

Une alliance de bon ton

 

Chez Uniwan, nous sommes très attachés à la poursuite de l’excellence. Nous sommes très pointus en technique. Par contre, la jurisprudence n’est (absolument pas) notre fer de lance. Et étant donné que nous cherchons toujours à fournir un service complet de qualité exemplaire, nous avons préféré nous allier à un partenaire de confiance plutôt que de faire cavalier seul sur ce nouveau champ de bataille. C’est pourquoi Uniwan a scellé récemment un partenariat stratégique avec GDPR Agency.

GDPR Agency est spécialisé dans les aspects juridiques de la RGPD. Cette jeune entreprise wallonne (en plus ;)) rassemble trois experts qui constitueront en quelque sorte l’avant garde de notre force de frappe. Ce partenariat sera d’une redoutable efficacité. Vous, entrepreneurs, pourrez être aidé du diagnostic (assuré par le trio de GDPR Agency) jusqu’à la protection totale de vos données (fournie par nos soins et dont nous vous avons déjà parlé). Allons un peu plus loin….

Une solution technique uniwanesque

 

Evidemment, face à ce défi de taille, Uniwan a directement perçu une occasion de se triturer les méninges. Nous avons donc imaginé une solution maison pour vous faciliter la tâche. Pas de magie, pas de tourment, tout est dans la technique et une connaissance précise des pratiques du côté obscur de la force (celui hanté par ceux qui potentiellement risquent de vous piquer votre bonne vieille data). Nous avons voulu cette solution accessible au plus grand nombre, c’est pourquoi vous êtes d’autant plus concernés vous, PMEs.

Nous ne pouvons donc que trop vous conseiller de venir découvrir notre proposition et profiter des conseils avisés de notre partenaire ce 4 mai 2017 à 17h30 chez Technofutur TIC.

Et n’oubliez pas qu’en plus de protéger vos datas chéries, ce nouveau service Uniwan pourrait vous permettre d’éviter des investissements exorbitant et des amendes colossales. Bloquez donc vos agendas sans plus attendre et inscrivez vous dès maintenant !